Bienvenue sur le Forum du P.S.E

Forum du Partage Solidarité et Entraide
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici

Partagez | 
 

 TRANSMISSION DE SAVOIR

Aller en bas 

Etes vous pour ou contre cette proposition
Pour
100%
 100% [ 6 ]
Contre
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: TRANSMISSION DE SAVOIR   Dim 28 Mar 2010, 15:20

Faire votez une loi pour qu’une personne partant à la retraite soit obligé de former un jeune dans son secteur d’activité pour deux raisons : apporter son expérience et le Savoir aux jeunes et pour ne pas mourir d’ennuis.

C’est un devoir …et du Civisme.
Revenir en haut Aller en bas
bourdon

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : côte basque

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Dim 28 Mar 2010, 15:50

Bonne idée ! Mais...

On peut aussi faire entrer le jeune quelques mois avant le départ en retraite de l'ancien. Il continuerait à être rémunéré par le Pôle Emploi, et le "sortant" par l'entreprise.
Même résultat, et le plus âgé n'est pas obligé de rester 6 mois de plus au boulot.

A la retraite on ne meurt pas d'ennui, crois-moi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Lun 29 Mar 2010, 15:44

Bonne idée !!!
Au lieu de laisser les quinquagénaires sur le carreau, on pourrait les mettre en position de "parrain" durant un temps définit par le métier concerné.
Le jeune qui rentre dans l'entreprise, même s'il a peu ou pas d'expérience (faut bien commencer un jour), sera pris en compte par un parrain pour être "lâché" lorsqu'il sera en mesure d'être productif et rentable puisque ce sont là les critères majeurs d'une entreprise.
Ce concept existe dans l'Armée puisque j'ai été parrainé au début de ma carrière, après ma formation, puis j'ai été moi-même parrain après 20 ans de services pour aider les jeunes recrues engagées à parfaire leur métier (les petits trucs en plus qu'on n'apprend pas en école) pour les rendre responsables et compétents.
Ceci sous-entend un carnet de suivi avec des évaluations, des contrôles et du renforcement éventuellement. Le parrain est donc responsable de son filleul durant toute la durée du parrainage.
Pour ce concept au niveau civil, il faudrait que le Pôle emploi et le Patronat collaborent étroitement. Pour cela, faut-il une loi ?
Revenir en haut Aller en bas
bourdon

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : côte basque

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Lun 29 Mar 2010, 15:52

Pourquoi pas envisager un système comme l'apprentissage ?
En plus courte durée bien sûr.
Il suffit d'un contrat entre l'entreprise, le jeune et le Pôle Emploi (ou l'organisme dont il dépend)

A mon avis, pas besoin de loi, juste une disposition entreprise/ Pôle emploi, genre circulaire... enfin à vérifier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Lun 29 Mar 2010, 16:13

Je suis d'accord Bourdon mais je préfère un contrat assez long pour permettre au quinquagénaire de glisser en douceur vers sa retraite.
De plus, cet apprentissage dépendra du métier concerné.
Il faut pouvoir satisfaire le jeune mais aussi l'ancien.
Revenir en haut Aller en bas
bourdon

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : côte basque

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Lun 29 Mar 2010, 17:22

Tout dépend ce qu'on entend par "long".
3-6 mois me paraissent suffisants pour la plupart des postes à pourvoir (on considère bien sûr que le jeune a fait sa formation avant).

Comparé à un apprentissage qui dure 3 ans en général, c'est dans ce sens que je pensais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Lun 29 Mar 2010, 18:34

Ben long pour moi c'est au moins une année surtout que certains savoirs dépendent d'une période annuelle où il faut gérer toutes les périodes d'une année.
Revenir en haut Aller en bas
SERRA33



Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 12:58

D'accord sur le principe qui part d'un bon sentiment, mais il serait utile de connaître le point de vue de ceux qui seraient parties prenantes à la chose, car cela risque de soulever des problèmes d'application que l'on ne voit pas de prime abord.
De plus, une contrainte par la loi pour une telle mesure ne me paraît pas valable.
D'autre part, étant donné que nombreux sont ceux qui sont dans l'obligation de travailler et de vivre des fruits d'un métier, c'est ne leurs laisser aucun choix, et cela me paraît antidémocratique et injuste par rapport à ceux qui pourraient échapper à cette contrainte. ( rentiers...etc)

Par contre que la chose soit régie par un contrat librement accepté par toutes les parties, avec de nombreux ajustements possibles, je suis tout à fait pour.
Revenir en haut Aller en bas
bigcoyote31

avatar

Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 46
Localisation : auterive,31190

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 13:15

la passation du savoir ne doit en aucun cas être légiféré!!
c'est un problème interne a l'entreprise.
on sort tous d'une formation,on a tous dit:oui,je sais,je sais!!
mais en faite,sorti de la formation,on ne savait rien!
une année de validation des acquis me semble assé bien dans l'ensemble.
mais ne pas mettre cette validation au même niveau qu'un employé déjà formé!
la mettre en progression mensuelle par exemple,ou le jeune formé,sera apte au bout de cette année a prendre son poste,ainsi que les responsabilités qui en découle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 13:23

C'est pas faux Serra33...
Un contrat décidé et rédigé librement entre les différentes parties dans une structure commune.

Je réagis :
- "D'autre part, étant donné que nombreux sont ceux qui sont dans
l'obligation de travailler et de vivre des fruits d'un métier, c'est ne
leurs laisser aucun choix, et cela me paraît antidémocratique et injuste
par rapport à ceux qui pourraient échapper à cette contrainte. (
rentiers...etc)
"
Je ne vois pas en quoi c'est injuste et antidémocratique lorsqu'un un "ancien" de parraine un "jeune". Ils sont simplement momentanément à 2 sur un poste de travail comme pour se passer le relai. Le jeune continuera dans se poste, l'ancien ira parrainer un autre jeune ou partira à la retraite si c'est l'heure et si c'est son choix.
Il suffit que l'ancien soit d'accord pour s'occuper du jeune et que le patron et le Pôle emploi s'entendent pour gérer tout cela de manière juste pour tout le monde. (du moment que le jeune reçoit un salaire ou une prime de formation et l'ancien continue d'être rémunéré normalement, ...)
Revenir en haut Aller en bas
SERRA33



Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 13:50

Réponse à JHIJO.

Régir cette passation de savoir par une loi me paraît injuste, car c'est uniquement ceux qui sont obligé de travailler qui seraient concerné et uniquement ceux qui ont un savoir à faire passer.

C'est une obligation, pour ceux qui sont porteur de valeur, donc c'est en quelque sorte une contrainte pour les meilleurs ce qui est un comble.

En caricaturant pour me faire comprendre : c'est une punition (la contrainte, pas le plaisir de transmettre bien sûr) à la place d'une récompense (du savoir accumulé)

Antidémocratique, car c'est obliger une personne à faire une chose qu'elle ne souhaite peut être pas.

Si elle ne le souhaite pas, elle n'a pas d'échappatoire puisqu'il faut bien qu'elle ait une activité pour gagner sa vie, et que dans le cadre d'une loi générale cela sera la même chose partout.

Tout le monde ne souhaite pas forcément devenir "enseignant" en plus de son métier, et d'ailleurs beaucoup n'en ont pas la capacité.

Faire soi-même est une chose, expliquer comment en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
bourdon

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : côte basque

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 15:30

Citation :
Par contre que la chose soit régie par un contrat librement accepté par toutes les parties, avec de nombreux ajustements possibles, je suis tout à fait pour.

Ben oui, c'est ce que je propose là :

bourdon a écrit:
Il suffit d'un contrat entre l'entreprise, le jeune et le Pôle Emploi (ou l'organisme dont il dépend)

A mon avis, pas besoin de loi, juste une disposition entreprise/ Pôle emploi, genre circulaire... enfin à vérifier

Citation :
Tout le monde ne souhaite pas forcément devenir "enseignant" en plus de son métier, et d'ailleurs beaucoup n'en ont pas la capacité.

Faire soi-même est une chose, expliquer comment en est une autre.

Il ne s'agit pas de se transformer en enseignant. Puisque le jeune aura déjà sa formation théorique, il suffit de transmettre la pratique qui n'a que très peu de place dans l'enseignement.
Et rares sont les personnes qui n'aiment pas expliquer leur métier (à moins de détester profondément ce que l'on fait, ce qui est rare j'espère).
La personne se trouve même valorisée. Si on lui demande de transmettre, c'est que son travail est satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
SERRA33



Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 17:46

BOURDON -

Vous n'avez certainement pas remarqué que j'avais justement pris la peine d'écrire enseignant avec des guillemets, car j'avais bien compris que dans le cadre de la rubrique proposée le contexte n'était pas celui d'un "cours".

Quant à la pratique il faut bien expliquer un minimum, et quand il suffit de regarder, tout le monde n'a peut être pas envie d'être observer, scruté, en permanence.

Pour ce qui est de la pratique enseignée, certes elle n'est jamais suffisante, mais il y a des formations où elle est présente et non négligeable.

Tout le monde ne suit pas uniquement des cours théoriques, assis en classe.

Que beaucoup aiment parler de leur métier certainement, mais je crois plus à l'extérieur de leur cadre d'activité, qu'à l'intérieur où le regard des collègues et de la hiérarchie est présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 19:01

SERRA33, on ne demande pas de "fliquer" le jeune ni de le surveiller comme s'il allait faire des bêtises...
Non, ce que l'on préconise, c'est améliorer les techniques qu'il vient d'apprendre avec des savoirs-faire qui s'apprennent avec le temps et l'expérience. Ailleurs, on appelle cela du Compagnonnage...
Les formations scolaires sont toujours enseignées de manière à donner un maximum d'informations en un minimum de temps parce que le temps c'est de l'argent. Au sein des entreprises, c'est pareil. Alors il faut trouver le moment le plus favorable pour recevoir les expériences des anciens pour se parfaire et faire évoluer ses propres techniques.
Dans les écoles, on traite par rapport au niveau moyen de la classe, donc ça reste basique.
Dans l'entreprise, les savoirs-faire ne peuvent pas être appris sans l'aide d'une personne qui les a acquis et qui peut ainsi les transmettre.
Si on conserve ton raisonnement, on reste dans son coin à faire son travail tout au long de sa carrière professionnelle sans espoir de recueillir l'infime évolution professionnelle. Or notre sujet, c'est la transmission du savoir...
Alors sans accompagnement, comment veux-tu transmettre un savoir ou un savoir-faire ?
Revenir en haut Aller en bas
bourdon

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : côte basque

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mer 31 Mar 2010, 21:31

SERRA33 a écrit:
BOURDON -
Pour ce qui est de la pratique enseignée, certes elle n'est jamais suffisante, mais il y a des formations où elle est présente et non négligeable.

Tout le monde ne suit pas uniquement des cours théoriques, assis en classe.

J'en suis d'autant plus consciente que, comme je l'ai expliqué dans le post "emploi", mon fils a fait toutes ses études en alternance.
Dont 2 années chez les Compagnons du Devoir.

La transmission du savoir ça existe. Et "l'enseignant" n'a aucune raison de se sentir gêné par le regard des collègues (qui ont surement autre chose à faire d'ailleurs)

Lorsque j'ai quitté mon poste (gestionnaire location en immobilier), j'ai formé mon successeur pendant 3 mois.
Et personne n'est venu fourrer son nez dans ma façon de faire.
Je faisais bien mon boulot, on m'a fait confiance jusqu'au bout.
Et ce fut un grand plaisir pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Jeu 01 Avr 2010, 06:20

Merci Bourdon pour cet exemple qui exprime bien mes écrits antérieurs...
Tu dis :
-"...La transmission du savoir ça existe. Et
"l'enseignant" n'a aucune raison de se sentir gêné par le regard des
collègues (qui ont surement autre chose à faire d'ailleurs)...
"
Je me permets de rajouter, l'enseignant comme l'enseigné !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Sam 03 Avr 2010, 11:09

Je suis formateur en maison ossature bois et je visite bcp d'entreprise dans le domaine du bois...L'autre jour je suis allé visiter une grosse entreprise en Vendée avec mon groupe d'apprenants ( c'est le nom qu'on donne à ceux qui sont en formation ) quelle belle surprise quand on a vu que la visite était faite par deux seniors de 69 ans issus de l'entreprise....Quelle richesse cette visite, et croyez moi personne n'a manqué un mot des expliquations de la visite... c'est la magie de l'experience!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Sam 03 Avr 2010, 11:32

JYBEST, tu as donné concrètement les bienfaits et la manière de valoriser le sénior dans notre société.
C'est avant-tout, je pense, la chose principale à retenir.
De plus, le jeune sans l'expérience de l'ancien, ne pourra pas acquérir et donc perdurer certaines techniques d'apprentissage.
Cet aspect est la base même de cette transmission du savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Sam 03 Avr 2010, 11:36

Tout à fait d'accord avec vous JYBEST et JHIJO. Il faut recréer les liens entre nos anciens et nos enfants. Leur sagesse et leur expérience est un atout considérable.
Revenir en haut Aller en bas
bourdon

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : côte basque

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Sam 03 Avr 2010, 11:57

Il existe un adage : "si jeunesse savait, si vieillesse pouvait..."

Les anciens savent, les jeunes peuvent.

Mettons-les en contact dans tous les domaines de la vie
L'humanisme et l'humanité en sortiront gagnants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Sam 03 Avr 2010, 19:08

Bravo BOURDON, c'est cela la vie en collectivité et ce que devrait-être la société !!!
Revenir en haut Aller en bas
Narbonne

avatar

Date d'inscription : 27/03/2010
Age : 66
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Lun 05 Avr 2010, 19:21

Tout nouvel embauché devrait avoir un parrain soit par quelqu'un qui va partir à la retraite soit par quelqu'un d'expérience. C'est l'interet du salarié et de l'entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
mercur

avatar

Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 37
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Dim 25 Avr 2010, 08:49

Je suis pour et pense qu'on peux aller plus loin dans l'idée.

2 ou 4 ans avant le départ à la retraite d'un salarié l'employeur devrait avoir l'obligation ( si il compte remplacer le salarié) prendre une personne en formation !

Reprendre le principe de l'alternance mais le tuteur sera la personne qui partira en retraite !
Revenir en haut Aller en bas
http://utopiavillage.jimdo.com/
jhijo



Date d'inscription : 19/04/2010
Localisation : Ginestas (11120)

MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   Mar 27 Avr 2010, 14:09

Bonjour Mercur.

D'accord avec toi.

Personnellement, je verrai cela avec les séniors en âge de prendre leur retraite dans les 5 ans à venir.
Au lieu de les laisser sur la touche ou les inciter à se mettre en maladie car ils sont moins productif ou rapide pour le rendement demandé.
Si j'étais patron, je les mettrai en double avec un jeune afin qu'il le conseille et le guide dans les techniques d'apprentissages qu'on n'apprend pas à l'école mais par expérience sur le lieu de l'entreprise.
Bien entendu, cela ne peut pas être fait partout. Mais une majorité d'entreprises pourraient le prévoir car de nos jours, avec la demande de rendement toujours croissante, on ne fait plus ou pratiquement plus de travail de qualité.
Certains métiers manuels disparaissent et bien souvent, au lieu de réparer, il faut changer entièrement des appareils et question écologie, ce n'est pas génial car ensuite, il faut payer pour recycler...
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/section1463/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TRANSMISSION DE SAVOIR   

Revenir en haut Aller en bas
 
TRANSMISSION DE SAVOIR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A savoir: Amsterdam, Capitale mondiale du livre 2008
» Nouveau site « Savoir revivre »
» Les bonnes adresses du net pour tout savoir sur les couches lavables!
» Application iphone "Savoir inutile"
» Transmission des patronymes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le Forum du P.S.E :: SUGGESTIONS ET DEBATS :: Monde du travail-
Sauter vers: