Bienvenue sur le Forum du P.S.E

Forum du Partage Solidarité et Entraide
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici

Partagez | 
 

 QUELLE SOLUTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Etes vous pour ou contre cette proposition
Pour
100%
 100% [ 6 ]
Contre
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
kazawaki

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Age : 44
Localisation : bretagne

MessageSujet: QUELLE SOLUTION   Lun 29 Mar 2010, 10:02

perso je propose , que toute femme voulant quitter son conjoint puisse se rendre a la mairie et que celle ci la prenne en charge .

les femmes ne doivent pas être les prisonnière de leur "con joints".
protéger ces concitoyennes est de la responsabilité de l'état.
Revenir en haut Aller en bas
OmbreBlanche

avatar

Date d'inscription : 28/03/2010
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Lun 29 Mar 2010, 11:23

Il ne faut pas oublier non plus le cas des hommes battus, plus rare mais cela existe ...
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
darns



Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Mer 31 Mar 2010, 18:19

Pour une fois j'ai vu un juge qui avait une excellente facon regler l'affaire. (Comme quoi tout n'est pas negatif).

1erement le mari ou conjoint est expulse de foyer familial.
2ement Il ne peut plus voir sa femme et ses enfants pendant une periode donnee
3ement Il suit une sorte de rehabilitation. Lui faire prendre conscience de ses actes et de ses consequences etc...
4ement s'ils les epoux ou conjoint le veulent, le mari ou conjoint rejoint son foyer.
Resultat une taux de rechute tres faible !
Je ne me rappelle malheureusement pas du nom de ce juge
Revenir en haut Aller en bas
mamoune

avatar

Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 55
Localisation : aisne

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Jeu 01 Avr 2010, 18:07

un suivi pour le coupable et la victime .rien ,n'arrive par hasard.
On doit absolument aider la victime à se reconstruire sur tous les plans et soigner le coupable
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Jeu 01 Avr 2010, 21:06

Personnellement, je doute qu'un être violent (homme ou femme) puisse être guéri à vie.

Les personnes battues peuvent à l'origine avoir des caractères très forts mais, à force d'être rabaissées par leurs conjoints, elles finissent par croire qu'elles sont fautives et de ce fait elles se croient responsables de leur infortune conjugale...Alors que le coupable c'est l'autre! C'est l'autre qui est malade!

Les femmes et les hommes battus ont peur/honte de porter plainte et c'est, je pense, sur cela que devraient porter les efforts de la société: briser le tabou de la violence conjugale, accompagner les victimes dans leurs démarches, aider à les reloger si besoin, leur apporter un suivi psychologique au long cours...
Revenir en haut Aller en bas
darns



Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 06:26

Tout a gait d'accord Nin. Meme si je les condamne fermement la violence conjugale, souvent les mari ou conjoints violents on souvent ete maltraite eux meme. Il faut casser cette spirale. le juge dont je parle plus haut dont j'ai malheureusement perdu le nom a donne des taux de rechutes tres faibles.
Revenir en haut Aller en bas
mamoune

avatar

Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 55
Localisation : aisne

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 10:40

je m'en suis sorti car j'ai osé partir avec mon enfant et que j'ai eu la chance d'être recueillie par ma famille.J'ai conscience de faire partie des privilégiées car je n'ai pas eu besoin du concours de la justice et des structures existantes.Seulement il m'a fallu longtemps pour comprendre que quelque part,inconsciemment,j'avais crée cette situation et j'ai étudié comment je fonctionnais pour ne pas recréer les mêmes situations.C'est pourquoi je pense que l'on doit absolument accompagner la victime de manière soutenue.
Je préfère penser que l'on peut guérir les êtres violents.Malheureseument,tous les jours,on diffuse via les médias des scènes horribles,c'est comme si on cautionnait ces actes de violences.nous devrions exiger que les médias diffusent des programmes plus riches d'enseignements,redonnant l'espoir, que quelque soit l'âge,le passif rien n'est perdu.Enseignement sur le pardon, la culpabilité,la foi.........
Revenir en haut Aller en bas
darns



Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 16:55

Nin, je pense que la victime doit rester chez elle avec ses enfants. Et la personne violente dans un foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 18:29

Darns: oui, l'idéal serait que la victime reste et que ce soit la personne violente qui parte, seulement, je ne sais pas si c'est faisable pour la majorité des victimes.

Mamoune: tout comme toi j'ai été victime de violence conjugale. J'ai fui et je me suis retrouvée dans un foyer pour femmes battues. J'ai tout quitté du jour au lendemain, mon emploi, ma ville, afin de ne pas être retrouvée. Je n'ai pas eu de suivi psychologique mais, à force de me documenter, j'ai tout comme toi pu pointer du doigt le fait que certains de mes comportements avaient inconsciemment induits, "autorisés" les actes agressifs puis violents.
La reconstruction a été très longue mais ce cheminement a été très riche en enseignements et a été déclencheur de ma passion pour les relations humaines...
Revenir en haut Aller en bas
mamoune

avatar

Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 55
Localisation : aisne

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 19:29

NIN,c'est aussi pour celà que je me suis passionnée et à mon petit niveau ,en appliquant au quotidien les découvertes que je fais au travers de mes lectures,je me reconstruis.Mon voeu à ce jour est de savoir transmettre ces connaissances.Alors ,ma nouvelle maniére de vivre ,fait déjà émulation autour de moi.Mais je voudrais faire plus car n'ayant pas fait d'études ,j'ai peur de comettre des erreurs et de faire plus mal que de bien.Il est vrai que j'ai acquis beaucoup de sérénité mais je me suis beaucoup isolée.J'ignore si je pourrais faire passer le message que l'on peut créer sa vie .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 19:45

Mamoune, je pense que la meilleure façon de transmettre ses connaissances est d'être et non de dire (je ne sais pas si je suis très claire). Tellement de personnes disent "faites comme je dis mais pas comme je fais"...

Oui, je crois que l'on peut créer sa vie, dans la mesure où l'on peut choisir de vivre dans l'amour ou dans la haine, de voir le verre plein ou le verre vide...La vie est faite de choix. Même quand nous disons "je n'ai pas le choix" en fait si, nous l'avons. Nous avons trop tendance à nous cacher derrière la fatalité...ou d'accuser des éléments extérieurs. La vie est faite de décisions, des bonnes comme des moins bonnes, mais l'important est de ne pas rester passif, de prendre notre vie en main.

Ce désir d'action, cette prise de conscience qu'unis nous pouvons espérer bouger des montagnes, ne sont-ils pas à l'origine de la création du DARD?

Des erreurs, tu en feras, moi aussi j'en ferai encore mais au fond qu'importe puisque si nous savons avoir suffisamment de lucidité pour analyser objectivement nos pensées et nos actes, nous en sortirons grandies...
Revenir en haut Aller en bas
mamoune

avatar

Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 55
Localisation : aisne

MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 19:59

En accord avec tes propos ,il ne me reste plus qu'à espèrer que de notre union,les meilleures solutions aboutiront au bien de tous les êtres en souffrance;
Je te remercie NIN pour le temps que tu m'as accordé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Ven 02 Avr 2010, 20:35

Et moi je te remercie, Mamoune, pour tes paroles empruntes de sagesse...

Diviser pour mieux régner semble être le motto dans le monde actuel. Choississons plutôt de "nous réunir pour mieux partager"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Sam 03 Avr 2010, 09:59

Il faut interdire la violence tout cour, et mettre en place une cellule de soutien, qui prends en compte au cas par cas, les difficultés que rencontre, tant les femmes qui sont nombreuses et le hommes y compris les enfants, qui eux aussi sont encore + nombreux, à méditer. Nat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Sam 03 Avr 2010, 14:24

La violence peut prendre bien des formes, elle n'est pas seulement physique.

Bien sûr, tu as raison Nathalie, les enfants ne doivent pas être oubliés. Quand j'étais jeune adolescente, la loi ne pouvait pas prendre en compte mon témoignage à propos de certains faits relatifs à la violence car j'avais moins de 13 ans. Quelle injustice...!

Je suis d'accord pour la création d'une cellule de soutien (au long cours) pour les victimes directes ou indirectes. Encore trop de victimes finissent dépressives ou développent une personnalité addictive, faute de soutien.

De mon point de vue, la pire des violences est la violence psychologique. Les plaies physiques finissent par guérir (même si des cicatrices ou des handicaps peuvent subsister) mais la violence des mots, elle, met bien plus de temps à être surmontée. Et si nous apprenions à mieux communiquer? On pourrait imaginer, pourquoi pas, des cours sur la communication non violente dès l'école élémentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Sam 03 Avr 2010, 16:23

Encore, d'accord avec toi. Il faut remettre des cours de savoir vivre et de valeur civique, dans le programme scolaire, car même au sein d'établissement, c'est le tout répressif et je suis contre, il faut dialoguer, être attentif et surtout le + important être à l'écoute, . de nos enfants qui vont subir de plein fouet se tout répressif. Je suis bien placée pour on parler, car je fais partie, pendant mon temps libre, de divers conseils au sein de collège et de lycée. Et franchement, il y a du chemin et la route et longue. Mais il faut tenir, coute que coute. Nat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Sam 03 Avr 2010, 16:26

Pour compléter ma réponse, j'ai vu et je vois encore et pas plus tard qu'avant hier, des profs, qui manquent de respect aux élèves, mais des qu'ils sont avec leurs collègues, il se cachent ont disant que les parents sont démissionnaires.. bla bla, en attendant, je comprends que les élèves ne soient pas respectueux, quels exemples ont ils?. NAT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Lun 05 Avr 2010, 15:43

Je rejoins ceux qui disent que c'est la personne violente qui doit être éloignée de son foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Mar 06 Avr 2010, 13:19

mamoune a écrit:
je m'en suis sorti car j'ai osé partir avec mon enfant et que j'ai eu la chance d'être recueillie par ma famille.J'ai conscience de faire partie des privilégiées car je n'ai pas eu besoin du concours de la justice et des structures existantes.Seulement il m'a fallu longtemps pour comprendre que quelque part,inconsciemment, j'avais crée cette situation et j'ai étudié comment je fonctionnais pour ne pas recréer les mêmes situations.C'est pourquoi je pense que l'on doit absolument accompagner la victime de manière soutenue.
Je préfère penser que l'on peut guérir les êtres violents.Malheureseument,tous les jours,on diffuse via les médias des scènes horribles,c'est comme si on cautionnait ces actes de violences.nous devrions exiger que les médias diffusent des programmes plus riches d'enseignements,redonnant l'espoir, que quelque soit l'âge,le passif rien n'est perdu.Enseignement sur le pardon, la culpabilité,la foi.........
Tout est dit. Entre le persécuteur et la victime c'est souvent un ballet incessant...tantôt l'un tantôt l'autre. Je rejoins un contributeur qui sagement a dit que l'homme n'est pas toujours ni systématiquement le bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Mar 06 Avr 2010, 13:31

NATHALIE a écrit:
Pour compléter ma réponse, j'ai vu et je vois encore et pas plus tard qu'avant hier, des profs, qui manquent de respect aux élèves, mais des qu'ils sont avec leurs collègues, il se cachent ont disant que les parents sont démissionnaires.. bla bla, en attendant, je comprends que les élèves ne soient pas respectueux, quels exemples ont ils?. NAT
Nathalie, il ne me semble pas judicieux de stigmatiser les profs.
Le premier modèle ne devrait-il pas venir des parents ?
Ce n'est pas du blabla... mais une réalité.
Je peux t'assurer qu'il y a au moins autant d'élèves qui manquent de respect envers les adultes que d'adultes qui manquent de respect envers les élèves.
Parents démissionnaires, OUI, mais ils n'ont pas d'alternative, pas plus que les profs.
C'est un VRAI problème de société. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   Sam 10 Avr 2010, 16:20

VIOLENCES PHYSIQUES CONJUGALES OU SUR ENFANTS
PROPOSITIONS (en cas de violences avérées)
1) plainte de la victime (même mineure ou représentée) pour violences ou dénonciation de violences par autrui
2) immédiatement enquête policière et médicale et recueil des éléments mettant en cause la personne responsable des violences
3) comparution immédiate systématique
4) condamnation systématique à x jours de prison
5) expulsion systématique du logement
6) interdiction systématique de résider et de travailler à l'intérieur d'un périmètre de x km autour du domicile de la victime
7) versement OBLIGATOIRE au conjoint d'une pension ajustée aux revenus
Cool suivi psychologique et/ou médical OBLIGATOIRE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUELLE SOLUTION   

Revenir en haut Aller en bas
 
QUELLE SOLUTION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle solution de portage quand il fait chaud ?
» problème gynéco - quelle solution ?
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit
» Docu sur Arte : La biodiversité menacée, quelles solutions pour demain
» fesses tres abimées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le Forum du P.S.E :: SUGGESTIONS ET DEBATS :: Violences conjugales-
Sauter vers: